Actualités

La recherche et le sauvetage exigent une coordination au niveau de l'UE

Suite à la récente tragédie d'un naufrage au large des côtes grecques, où un navire transportant 750 personnes a chaviré et coulé, le Parlement européen devrait adopter jeudi une résolution proposant plusieurs mesures de l'UE pour mettre fin aux décès en Méditerranée.

Le groupe Renew Europe demande au Parlement européen d'envoyer un message fort à la Commission et au Conseil sur le besoin immédiat d'une mission de recherche et de sauvetage complète et à long terme, coordonnée par l'UE et mise en œuvre par les États membres et Frontex.

Fabienne Keller (L'Europe Ensemble, France), rapporteure du Parlement européen sur le règlement relatif aux procédures d'asile et négociatrice du groupe Renew Europe sur la résolution relative à la nécessité d'une action de l'UE en matière de recherche et de sauvetage en Méditerranée, a déclaré :

« Nous ne pouvons pas laisser la Méditerranée continuer à être un cimetière pour les personnes vulnérables à la recherche d'une protection internationale. Il faut en finir avec les solutions ad hoc et trouver une approche durable à long terme pour les missions de recherche et de sauvetage. Avec cette résolution, nous voulons appeler à une approche coordonnée de l'UE en matière de recherche et de sauvetage en mer, en coopération avec tous les acteurs concernés. Cela aurait dû être déjà fait il y a des années. Nous devons également mettre un terme aux activités des passeurs et des trafiquants qui exploitent les personnes vulnérables et mettent des vies en danger en mer. Il est urgent de faire pression pour démanteler ces réseaux criminels ».

Le projet de résolution demande également aux États membres et à Frontex de fournir suffisamment de navires et d'équipements dédiés aux opérations de recherche et de sauvetage, ainsi que du personnel, et à la Commission de soutenir financièrement les initiatives visant à sauver des vies. La mise en œuvre des règles déjà existantes est également sous le feu des projecteurs, invitant la Commission à examiner si les mesures prises par certains États membres pour empêcher les bateaux de sauvetage d'entrer dans leurs eaux territoriales sont conformes au droit communautaire et international, et à prendre les mesures qui s'imposent le cas échéant.

Parallèlement, il convient de redoubler d'efforts pour démanteler les passeurs criminels qui exploitent les personnes désespérées et de créer des voies d'accès sûres et légales. Parallèlement, il demeure essentiel de faire avancer les négociations sur le Pacte sur la migration et l'asile.

INTERVIEW - Leggeri au RN : « Ce ralliement est celui d’un homme qui a perdu pied »
23 févr. 2024
Pour Le Point, je m'exprime sur le ralliement de Leggeri au RN.
INTERVIEW - "Je cherche le programme européen du RN"
18 févr. 2024
De passage à Nice, je suis l’invitée de L’Interview à la une Nice-Matin.
Mon point de vue sur... l'adoption en commission du pacte asile et migration
14 févr. 2024
Étape clef pour le Pacte européen sur l’asile et la migration, avec son adoption en commission.