Actualités

Le recul de l’État de droit menace le projet européen

Aujourd’hui, la Commission publie son rapport annuel sur l’État de droit dans l’Union.

Je salue ce travail détaillé de la Commission, mené par le Commissaire Didier Reynders, qui présente un état des lieux précis de la situation de l’État de droit dans l’UE, ainsi que dans chaque État membre.

Force est de constater, toutefois, un recul continu de l’indépendance de la justice, la liberté des médias, le respect des oppositions et des principes mêmes de la démocratie à l’échelle européenne.

Je reviens d’un déplacement à Varsovie où j’ai rencontré des juges, des journalistes et des représentants d’organisations de la société civile. Leur témoignage est saisissant. La prise de contrôle de la justice par le gouvernement conservateur PIS en place depuis 2015 a des conséquences gravissimes sur des milliers de décisions de justice qui manquent d’impartialité et qui impactent le quotidien des Polonais.

Le rachat et la concentration des médias dans les mains de quelques acteurs pose aussi un défi majeur à la liberté des journalistes. C’est vrai en Pologne et en Hongrie, à un niveau dramatique, mais on observe aussi une tendance très négative dans de nombreux autres pays européens. La nomination de Geoffroy Lejeune au JDD en France est un exemple frappant.

À un an des élections européennes, ce constat est alarmant.

J’appelle la Commission européenne à engager des procédures d’infraction pour faire respecter les principes fondateurs de l’Union européenne.

Fabienne Keller
Députée européenne, Questeure
Groupe Renew Europe, Renaissance

INTERVIEW - Leggeri au RN : « Ce ralliement est celui d’un homme qui a perdu pied »
23 févr. 2024
Pour Le Point, je m'exprime sur le ralliement de Leggeri au RN.
INTERVIEW - "Je cherche le programme européen du RN"
18 févr. 2024
De passage à Nice, je suis l’invitée de L’Interview à la une Nice-Matin.
Mon point de vue sur... l'adoption en commission du pacte asile et migration
14 févr. 2024
Étape clef pour le Pacte européen sur l’asile et la migration, avec son adoption en commission.